Coll├Ęge des Explorateurs
Cergy Pontoise (Val d'Oise)

Y ALLER



Respectant les indications très précises du Plan d’Occupation des Sols de 1996, post-moderne, qui devait faire de ce quartier un exemple d’urbanisme néo-Haussmanien - alignement, gabarit, hauteur des corniches, toiture métallique cintrée, teinte des façades etc...-, ce collège, prévu pour recevoir de 700 à 900 élèves, impose son statut d’équipement public par la vigueur et la puissance de son architecture.

Dans le cadre « Néo-Haussmanien », le collège joue avec le vocabulaire de l’architecture urbaine parisienne. Sa modernité s’exprime à travers la rigueur de ses formes et le choix des matériaux utilisés : étagement des façades inclinées en béton préfabriqué ton pierre, profusion d’éléments verticaux en béton brut, menuiseries et charpentes métalliques, toiture en acier inoxydable. A l’intérieur, les façades sur cour sont adoucies par les ondulations des toitures. 

Le hall d’entrée, clair et spacieux, qui articule et irrigue les principaux lieux du collège, est à l’image de ces deux spécificités. En son centre, une colonne de béton s’épanouit en hautes branches d’acier noir. De part et d’autre, deux escaliers s’enroulent et s’élèvent. Côté cour, formant préau, une futaie de poteaux inclinés supporte une structure métallique arborescente. Ainsi, l’espace devient une forêt, hommage à Labrouste et à toutes les architectures qui ont figuré la nature. Les vitraux ajoutent à cette atmosphère la gaîté d’une lumière aux teintes innombrables.

 

Maître d’Ouvrage : Conseil général du Val d’Oise.
Mandataire du Maître d’Ouvrage : E.P.A. de Cergy Pontoise.

Maîtrise d’Oeuvre :
Ricardo Porro & Renaud de La Noue, architectes d.p.l.g.
Mandataire de la maîtrise d’œuvre : Renaud de La Noue.

GET Ingénierie, B.E.T. structure et fluides.
Tohier S.A., Economie de la Construction.

Entreprise Générale : HERVE S.A.

Concours : Janvier 1996
Réalisation :1998
Mission : Base loi MOP.
Surface utile : 4700 m²
Surface HON : 6652 m²
Montant des travaux  : 6 711 275 € HT